Réagissons!




Accueil

La Réunion, le maillon faible pour une France forte (1)



À la fin du quinquennat du président sortant qui vient de déclarer son ambition de se représenter pour un nouveau mandat à la présidence de la République, le propos de "Réagissons !" est de faire un bilan sans états d'âme des cinq ans écoulés pour La Réunion.

Notre association n'est à la solde d'aucune formation politique, ne donne aucune consigne de vote et se contente d'une part de faire des propositions concrètes pour le développement humain et économique de La Réunion et d'autre part de dénoncer ce qui nous semble être des erreurs graves dans le programme de certains candidats.
Un récent communiqué provenant de divers groupes politiques se faisant déjà le soutien inconditionnel du candidat à peine déclaré, avant même de connaître son programme, nous a estomaqués et provoque notre réaction réfléchie ci-dessous.

"La Réunion, le maillon faible pour une France forte" nous semble être le slogan qui colle parfaitement à ces cinq années de management du président sortant pour notre département entièrement à part. L’UMP, Objectif Réunion, le Nouveau Centre, Emergence Réunion, Objectif Jeunes, la Gauche Moderne, les Divers Droites, l’AMPR se félicitent, dans leur communiqué de l'excellent travail déjà accompli en matière de continuité territoriale.

Ce sera le premier volet de notre réflexion sur ce quinquennat.
Didier Robert a bien entamé un processus de continuité territoriale qui est, en fait, un dispositif d'aide au voyage pour les résidents à La Réunion sous conditions de ressources. C'est un début, certes, mais les compagnies aériennes ont eu tôt fait d'augmenter le prix du billet d'avion à destination de la métropole du montant de cette aide, soit 360 €. Au final, les Réunionnais sont dans la même situation d'enclavement qu'avant l'aide au voyage de 360 € remboursée par la Région Réunion. Mi-décembre 2010, on notait une hausse hyper impressionnante de 33 % en une année sur les billets Réunion/Paris. Qu’ont fait le président de la République, nos maires, conseillers généraux et régionaux, députés et sénateurs devant cette augmentation soudaine des billets qui n’a pas eu lieu aux Antilles ? RIEN !

La véritable continuité territoriale, ce n'est pas ça. La continuité territoriale, c'est un prix de billet d'avion concurrentiel et non pas très nettement supérieur à ceux proposés au même moment pour Los Angeles, Singapour ou Hong Kong au départ de Paris (distances identiques). La continuité territoriale doit être possible pour les Réunionnais habitant ici ET aussi pour ceux de métropole. La continuité territoriale pour les Corses, c’est autre chose ! ! !

Au 15 février pour des séjours de 5 à 10 jours, voici des tarifs de billets d'avion :
Paris/Los Angeles 9 100 km : 490 €
Paris/Hong Kong 9 633 km : 386 €
Paris/Le Cap 9 300 km : 700 €
Paris/Singapour 10 700 km : 667 €
Paris/La Réunion 9 300 km : 950 € (Air France)
Ces chiffres sont si éloquents par eux-mêmes qu’ils se passent de commentaires !

Association "Réagissons !"

reagissons-la-reunion.fr/Reagissons.html
(site web en cours de réalisation)