Réagissons!





Défi à Nicolas Sarkozy



Comme Marine, Jean-Luc et François avant vous, vous venez glaner des voix outre-mer.

Quelques milliers de voix peuvent, il est vrai, faire la différence déjà au premier tour.
Votre quinquennat a été une catastrophe pour nous, Réunionnais.
En cinq ans, nous n’avons pas vu d’amélioration de notre pouvoir d’achat.
C’est même le contraire qui s’est produit.

Depuis cinq ans, c’est toujours le même nombre (2 500) de jeunes qui migrent via le Cnarm en métropole. Il y a pourtant 65 000 jeunes qui se bousculent aux portes de l’emploi. Vous êtes au courant de ce chiffre ?

Aucune avancée dans la continuité territoriale. Pire, après le début d’aide au voyage instauré par la Région avec Didier Robert, le prix du billet d’avion en 2010 s’est envolé jusqu’à atteindre 33 %% de hausse en un an. Une augmentation qui, bien entendu, n’a nullement touché les Antilles et la Corse. Aucun élu ni aucun parlementaire ni vous même ne s’est ému de cette incongruité.
Par ailleurs, la continuité territoriale doit s’entendre dans les deux sens comme en Corse.
Par comparaison avec les distances équivalentes vers d’autres destinations à partir de Paris, le billet A/R entre La Réunion et Paris ne devrait pas excéder 600 € plein pot. Ce qui est loin d’être le cas actuellement.

Nous attendons de vous, en cas de réélection, le début immédiat de la diminution de la surrémunération des fonctionnaires. Allez-vous nous faire croire que la vie est plus chère à La Réunion pour les fonctionnaires que pour les smicards et les rsastes ?

Nous attendons également la perception de l’octroi de mer à la caisse des commerces et non plus à l’entrée des marchandises au port et à l’aéroport pour obtenir une baisse très nette du coût des produits ici. Nos télés et radios libres ne se passionnent pas du tout pour ce sujet, on se demande bien pourquoi !

Nous nous élevons contre l’halâlisation des abattages et des commerces de restauration en métropole comme à La Réunion. La protection et l’encouragement de l’établissement d’une théocratie islamique en France est contraire à nos lois républicaines laïques. L’embauche de sacrificateurs musulmans exclusifs dans ces abattoirs est également une discrimination à l’embauche absolument illégale.

La Réunion ressemble de plus en plus à un sous-département avec toutes ses spécificités négatives et se dirige tout droit dans la voie d’une République bananière malgré de nombreux progrès techniques réalisés ici si l’on n’y prend pas garde.
La balle est dans votre camp.

Armand GUNET
Président
Association " Réagissons ! "