Réagissons!





Mariage pour tous 





 



À nos députés et sénateurs de La Réunion

Mesdames
, Messieurs nos Députés et Sénateurs,

Une implacable censure musèle les opposants au "mariage pour tous" ainsi qu'à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels. Ce genre d'adoption est criminel. Si vous ne haïssez pas les enfants orphelins, vous devrez vous opposer à ce projet de loi dit "de gauche" mais qui est sorti tout droit des loges du Grand-Orient de France, une obédience maçonnique à laquelle appartiennent déjà ou appartiendront sans doute certains d'entre vous.

Le GODF est un groupement de pseudos intellectuels dont l'UNIQUE objet est la destruction de l'Eglise catholique en commençant par la destruction des valeurs chrétiennes, au premier rang desquelles la famille. Le niveau est au ras des pâquerettes et la ringardise y est à son plus haut niveau.

Voici donc un courrier de lecteur - censuré - envoyé hier matin dans notre presse locale, en réponse à un courrier de lectrice du 15 décembre 2012 :

Il vaudrait mieux…

Il vaudrait mieux qu’un enfant abandonné soit élevé par une louve qui les aime (comme Romulus et Rémus) que par un couple hétéro qui se déchire.
Et par conséquent, il vaudrait mieux qu’un enfant abandonné soit élevé par un duo homosexuel qui l’aime qu’un couple hétéro qui se déchire. Voilà des raisonnements bidons de sophistes !
- Personne n’a le droit de faire une règle générale et absolue en partant d’un ou quelques cas exceptionnels.
- Parce que des couples hétéros qui s’aiment et qui peuvent élever sereinement un enfant adopté, c’est de l’utopie ?
- Vouloir adopter un enfant quand on est un duo homosexuel, ce n’est pas de l’amour, c’est vouloir jouer à la poupée. L’amour d’un enfant comporte aussi le respect de l’enfant et de ses droits. Est-ce qu’un enfant a besoin de voir deux vieux moustachus s’embrasser sur la bouche lorsqu’ils rentrent du travail comme le feraient un papa et une maman ? Qui a le droit d’imposer ça à un enfant ?
- Qui vous dit qu’un enfant serait plus heureux de vivre au sein d’un duo homosexuel (homme ou femme) plutôt que dans un orphelinat ?
- Qui vous dit qu’un enfant adopté par un couple qui se chamaille de temps en temps serait plus malheureux que dans un prétendu duo homo havre de paix ?
- Comment pouvez-vous prétendre que des duos homosexuels sont la panacée, ne se disputent jamais et ne rompent jamais ?
- Comment pouvez-vous penser que des duos homos ne se trompent jamais entre eux ?
- Si l’homosexualité est pour vous un modèle de vie à deux et la résolution de tous les problèmes de couples, alors, non seulement il faudrait permettre le mariage homosexuel mais il faudrait également mettre un terme définitif au mariage hétérosexuel.

Il existe des pratiques d’homosexuels qui ne relèvent pas de la sexualité mais de la psychiatrie (vous voulez de plus amples détails, en vidéo, Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs ?). Devrait-on, sous prétexte d’égalité, confier des enfants abandonnés à ce genre de personnes présentant des troubles psychologiques gravissimes ?

Par ailleurs, et c’est un malheur pour ces enfants, pas une chance, que l’un de ses parents biologiques se sépare au profit d’une liaison homosexuelle. Vous imaginez-vous la torture morale que peut représenter le droit de visite pour un jeune enfant que l’on oblige à se rendre chez un duo d’homosexuel(le)s ? Quelle douleur pour un jeune enfant de devoir rendre visite à son père habillé en femme et d’avoir appris par ses petits camarades plus âgés que lui que son père joue le rôle de la femme dans son nouveau couple masculin ! ! !

Le droit des enfants, OUI. Le droit aux enfants, NON ! L’Association française des enfants adoptés a dit NON à ce projet de loi, pourquoi le gouvernement reste-t-il sourd à ce positionnement ?

Toutes les religions ont dit NON à ce funeste projet de loi, pourquoi le gouvernement campe-t-il sur son choix ? Tout simplement parce que 35 personnes environ au sein du gouvernement, du Parlement et du P.S. sont membres du Grand-Orient de France, une obédience maçonnique dont le but unique (inique) est la destruction des valeurs chrétiennes au point qu’elle a même dénié aux catholiques français sur son site officiel le droit de contribuer au débat et contesté de l’avoir instauré.




Association " Réagissons ! "